Spiritueux (148 produits)

Degré

10 ° - 60 °

Volume CL

0 cl - 305 cl

Prix

0 € - 135 €
Gin : une tendance de consommation qui s’impose depuis les années 80.

Si les whiskys et les vodkas ont toujours occupé le haut du podium en matière de consommation, les choses ont changé depuis ces 3 dernières décennies. En effet, le gin  se voit attribuer l‘image de boisson chic et il est devenu le spiritueux de la période estivale par excellence.

Coup d’œil sur l’histoire et la fabrication du gin.

Ce breuvage es...

Si les whiskys et les vodkas ont toujours occupé le haut du podium en matière de consommation, les choses ont changé depuis ces 3 dernières décennies. En effet, le gin  se voit attribuer l‘image de boisson chic et il est devenu le spiritueux de la période estivale par excellence.

Coup d’œil sur l’histoire et la fabrication du gin.

Ce breuvage est utilisé pour fabriquer le fameux Dry Martini dans son âge faste au milieu des années 50. Puis, les consommateurs l’ont oublié au profit de vodka qui est apparu à cette époque. Les années 70 n’ont pas fait mieux pour le sort du malheureux produit. Mais l’apparition de la marque Bombay Sapphire lui a fait récupérer son titre de noblesse, dans les années 80. On a vu alors de nombreuses recettes de gin provenant de nombreux distillateurs. Le genièvre est d’ailleurs un cousin proche de cette boisson. Pour en revenir à l’élaboration de ce breuvage, il se fait à partir des composants comme l’alcool de grain, les baies du genévrier, les épices etc. Chaque fabricant a son propre dosage des aromates. Les graines utilisées pour obtenir le moût sont le maïs, l’orge et les céréales. Comme la fabrication de la majorité des boissons alcoolisées, le moût passera par la distillation au sein d’un alambic chauffé à la vapeur. Pour aromatiser l’alcool, le distillateur peut recourir à la technique d’infusion ou à la méthode de macération. Après la distillation, l’alcool sera mis au repos pendant quelques heures en cuve. Le temps nécessaire pour que son degré d’alcool affiche la norme voulue. Puis, le produit obtenu passera à travers la filtration à froid avec l’usage d’un filtre de cellulose avant le séjour en chêne et l’embouteillage.

Quels sont les dérivés de cette boisson et quand la déguster ?

Canopée, piger Henricus, ungava, Madison Park, voilà autant des exemples des dérivés répertoriés de ce produit. A titre d’info, la canopée est élaborée entre autres à partir des arbres de forêts comme le thuya, le bois d’érable. Tandis que le panais est à l’honneur dans la fabrication du piger. Notons enfin que le gin promet une utilisation passe-partout, en cocktail, en repas, en été etc.

Détails

Gin : une tendance de consommation qui s’impose depuis les années 80.Il y a 15 produits.

Résultats 1 - 15 sur 15.